Chaussure de sécurité

Les trois normes comportent des exigences fondamentales, obligatoires et des exigences additionnelles, optionnelles. Elles sont
récapitulées dans le tableau ci-dessous.

  • chaussures bacou
    Chaussures Bacou
  • chaussures caterpillar
    Chaussures Caterpillar
  • chaussures gaston mille
    Chaussures Gaston Mille
  • chaussures jallatte
    Chaussures Jallatte
  • chaussures michelin
    Chaussures Michelin
  • chaussures panoply
    Chaussures Panoply
  • chaussures puma
    Chaussures Puma
  • chaussures timberland
    Chaussures Timberland

Adhérence des chaussures de sécurité :

La nouvelle norme EN 13287 concernant la résistance au glissement pour les chaussures de sécurité s’applique pour tout nouveau modèle
de chaussure homologué. Selon les résultats d’essai, les chaussures conformes seront marquées SRA, SRB ou SRC.

3 types de marquage :

  • SRA : sols de types industriels durs pour des usages intérieurs (types carrelages en industrie agro-alimentaire).
  • SRB : sols de types industriels durs pour des usages intérieurs ou extérieus (type revêtement peinture ou résine en industrie).
  • SRC : tous types de sols durs pour des usages polyvalents en intérieurs ou extérieurs.

Il existe 3 types de chaussures à usage professionel, définis en fonction des normes suivantes :

  • Norme EN 345-1 ou EN ISO 20345 : chaussures de sécurité (marquées S) avec embout résistant à 200 joules (chute d’un objet de 20kg d’une hauteur de 1 mètre).
  • Norme EN 346-1 ou EN ISO 20346 : chaussures de protection (marquées P) avec embout résistant à 100 joules (chute d’un objet de 10kg d’une hauteur de 1 mètre).
  • Norme EN 347-1 ou EN ISO 20347 : chaussures de travail (marquées O) sans embout spécifique.

Les normes EN ISO 20345, EN ISO 20346 et EN ISO 20347, publiées en août 2004, sont applicables depuis cette date dans toute l’Europe. Ces normes vont
progressivement remplacer les normes EN 345-1, EN 346-1 et EN 347-1 et tout nouveau produit devra être contrôlé selon les tests de la nouvelle norme.
Les produits certifiés avec les normes EN 345-1, EN 346-1 et EN 347-1 sont toujours valides.

Classe I : tous matériaux sauf plastique et caoutchouc
Catégories de protection

EN 345 : chaussure de sécurité

SB S1 S2 S3

EN 346 : chaussure de protection

PB P1 P2 P3

EN 347 : chaussure de travail

O1 O2 O3
Marquage additionnel Risques couverts

Risques fondamentaux (1)

Arrière fermé

Propriétés antistatiques

A

Absoption d’énergie au talon

E

Résistance de la tige à la pénétration et à l’absorption de l’eau

WRU

Semelle antiperforation

P

Semelle à crampons

Résistance de la semelle aux hydrocarbures

ORO

Chaussure conductrice de l’électricité

C

Résistance aux coupures de la tige

CR

Isolation contre la chaleur

HI

Isolation contre la froid

CI

Résistance de la semelle à la chaleur

HRO

Résistance au feu

F
Classe II : plastique et caoutchouc
Catégories de protection

EN 345 : botte de sécurité

SB S4 S5

EN 347 : botte de travail

O4 O5
Marquage additionnel Risques couverts

Risques fondamentaux (1)

Propriétés antistatiques

A

Absorption d’énergie au talon

E

Semelle antiperforation

P

Semelle à crampons

exigences obligatoires satisfaites

exigences optionnelles

(1) Qualité et performance des matériaux constitutifs(cuir, doublure, semelle,…), résistance à la déchirure,
à la flexion, à l’abrasion, perméabilité à la vapeur d’eau, adhésion tige semelle et propriété à antidérapante
du semelage.

Comments are closed.